Notre visite en 2015



Les enfants dans leur nouvelle école



Inauguration des nouvelles installations



Notre visite en octobre 2015 et l'accueil chaleureux de tous les adultes et enfants du village d'Ambohitra, Yolande nous guide et nous fait l'exposé des actions entreprises sur le terrain grâce à l'aide de l'Association Nosy-Mitarika. Nous aurons droit à une jolie fête avec un repas sur l'herbe aux saveurs et spécialités locales.

 


Notre Voyage 2013

 

 

Yolande, Dominique, Maryvonne, Christelle et Marie-France

 

vous présentent un aperçu de leur voyage

du 4 au 14 novembre 2013 :

 

Mission Village d'AMBOHITRA,

Ile de Sainte Marie de MADAGASCAR

 

 

 

 

 

Mesdames, Messieurs les adhérents,

 

« Bonjour Madame, Bonjour Monsieur », c’est d’une même voix et dans un ensemble parfait que les élèves de l’école d’Ambohitra se lèvent pour nous accueillir.

Nous voilà enfin arrivés dans le village. Ambohitra est composé de 3 petits villages « Ambohitra Analandravina, Ambohitra Antibe, Ambohitra Antaninarivo. Il se situe au cœur de l’ile de Sainte Marie à 10 kms du centre-ville (2h de voiture). C’est un endroit très enclavé et souvent inaccessible pendant la saison des pluies.

Ambohitra compte environ 800 habitants en majorité des femmes et des enfants, leur principale activité est l’agriculture (la culture vivrière en général)

Si nous sommes venus de si loin c’est bien sûr pour continuer les missions de l’association. Il a d’abord fallu baisser notre rythme cardiaque pour pouvoir passer pour des Européens en voie d’acclimatation tropicale.

Nous sommes ensuite rentrés dans le décor à pas comptés et ainsi pouvoir goûter les surprises que le pays nous a préparées.

Après les faubourgs d’Antananarivo, impressionnants de pauvreté, les pistes de terre rouge où nous avons été malmenés comme des culbutos, le village nous a saisi par son calme et sa beauté.

 

Le mois de Novembre étant le début de la saison sèche, nous avons pu nous rendre régulièrement au village.

Une première visite nous permet de faire un peu connaissance (la curiosité pour l’autre est une manière polie de dire l’amitié) et nous en profitons pour distribuer aux femmes les vêtements apportés. Pas d’ambiance « soldes », leur dignité est émouvante.

Nous échangeons avec celles qui parlent français et sommes bien aidés par Yolande comme traductrice.

Une seconde visite pour évoquer leurs besoins rassemble les responsables du village.

L’association des femmes artisanes qui rêvent d’une machine à coudre pour peaufiner leurs créations tissées, l’association des jeunes hommes qui aimeraient une pirogue pour la pêche, le besoin de construire une « maison » traditionnelle pour l’institutrice qui vit actuellement dans l’école.

Rien en fait de bien compliqué, que des besoins réels.

Un rendez- vous avec la chef CISCO (Inspectrice Education Nationale) nous a confirmé que l’école aurait bien 2 postes d’enseignants titulaires (1 seul actuellement + 1 vacataire).

Pour la mise en marche du groupe électrogène une cérémonie a dû être célébrée par le président du village et les « sages ». Honneur  aux quatre éléments : feu, eau, terre et nature.

Ce fut ensuite le moment magique du démarrage du groupe électrogène et les yeux émerveillés des enfants qui voient dans leur classe les lumières s’allumer…….

La télévision et le lecteur DVD sont installés et nouvelles émotions quand les enfants peuvent visionner un dessin animé. Ce fut aussi un grand moment pour les adultes du village.

Dans le futur il est prévu de faire parvenir des DVD éducatifs sélectionnés par leur dynamique Directeur d’école.

Pour notre dernier passage nous avions apporté tout le nécessaire pour inviter tout le village à un grand repas. Nappes tressées, feuilles de bananiers pliées en cuillères ou en gobelets. Une ambiance chaleureuse, des sourires, les rires des enfants, Et deux instants très forts, les femmes artisanes s’avancent timidement et nous offrent des objets qu’elles ont réalisés, cadeaux qui nous touchent énormément. Il nous est difficile de cacher notre émotion.

Puis ce sont les musiciens qui s’approchent, les femmes se regroupent et dansent pour nous.

(Yolande nous expliquera que cette danse est rare et très symbolique)

Nous étions venus pour donner et partager, ils nous ont beaucoup donné eux aussi en émotion et en joie de vivre malgré leurs difficiles conditions de vie. On réalise que l’association NOSY MITARIKA a créé un lien fort avec le village et que les mots de notre association « faire avec eux » ne sont pas vains.

Difficile de vous évoquer tous les moments de cette mission si ce n’est par un diaporama lors d’une rencontre festive prévue le 1 Fevrier2014 dans la salle des fêtes près de la mairie de FRESNAY à partir de 19 h.  

Nous pourrons alors répondre à toutes vos questions et raconter, raconter ….

Les membres du bureau se joignent à moi pour vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année.

 

                                                                              LE PRESIDENT

                                                               Dominique LACOMME

Association à but non lucratif loi 1901

 

 


Conseils aux voyageurs:

  • En plus de la consultation par votre médecin traitant, vous trouverez beaucoup d'informations sur:
  • www.sante.gouv.fr
  • www.cimed.org (Ministère des Affaires Etrangères)
  • autres questions pratiques sur l'île de Sainte Marie (transport, soins, etc.) n'hésitez pas à nous contacter via le formulaire "contact".

Missions 2012

 

- février: mission médicale: gynécologie et échographie.

-juin: mission de  suivi de l'école, évaluation des besoins et contacts avec notre correspondant sur place.

- septembre: mission d'évaluation des besoins au village d' Ambohitra:
  1) postes d'instituteurs et équipement de l'école en matériel et groupes électrogènes.
  2) validation avec les habitants du projet de réhabilitation de l'artisanat.


parvenir au village...découvrir les maisons...les restes de l'ancienne école...l'école toilée provisoire...accueillis par les habitants...